Monday, 5 May 2014

Vivre en permanence au soleil, c'est naze. Enfin... parfois.

Ahhh le printemps…

Les premiers rayons de soleil, les jupes sans collants, les cafés en terrasse. On aimerait qu’il fasse beau, qu’il fasse chaud toute l’année.
NON.
Mauvaise idée. J’habite un pays ou la moyenne de température est de 30 degrés à l’année et ça n’a clairement pas que des avantages.
Par ailleurs, qui dit chaleur peut aussi dire humidité de dingue. C’est le cas en Asie. L’humidité, qu’est-ce que c’est ? C’est très simple : c’est ce qui donne cette impression de se liquéfier dès qu’on pose un pied dehors. 



SOUS LA CLIM
La chaleur, c’est devoir passer son temps près d’un ventilateur ou d’une clim pour éviter d’être en nage. C’est devoir choisir avec soin, chaque jour, la couleur et la matière de son tee-shirt ou de sa chemise pour éviter d’avoir à vérifier discrètement qu’on n’est pas en train de tacher de nos secrétions sudoripares notre beau haut en soie lors d’une soirée chez l’Ambassadeur (true story)

La chaleur ET l’humidité combinées, c’est donc penser à avoir en permanence sur soi ces petits papiers buvards, tellement glamour, mais qui t’évitent de briller tel le phare d’Alexandrie. Le niveau au-dessus, quand vraiment c’est too much, ce sont les mouchoirs.



SINGING IN THE RAIN
Par ailleurs, il n’est pas rare que pays chaud = pays a pluie. L’un n’empêche pas l’autre, surtout par fort taux d’humidité. Comme j’en parlais ici, il ne vaut mieux jamais oublier son parapluie. JAMAIS. En quelques minutes, le temps peut s’alourdir et vous n’êtes jamais à l’abri de vous prendre une tornade sur le coin de la figure. Ah pis ce n’est pas de la pluie qui rafraichit hein. C’est de la pluie tiède. De manière générale, si l’on n’est pas sous la clim, on sera trempé : soit en nage, à cause de la chaleur et l’humidité, soit à cause d’une pluie battante, soit… parce que on est en train de patauger dans sa piscine.



C’EST TOUT MOISI…
Chaleur + humidité = moisi. Si si. Imaginez que, pleine d’entrain, vous vous apprêtiez à préparer votre valise pour, disons, un weekend à Bali, comme ça, tranquille. Vous tirez votre valise de sous le lit, ou elle vient de passer les deux derniers mois. Imaginez qu’elle est devenue toute verte. Verte… car recouverte de moisi. Comme un bon roquefort qui fondrait dans la bouche… pardon, je m’égare.

True story, encore une fois.
Bref, vous apprendrez à ne jamais ranger des vêtements qui ne soient pas 100% secs, à ne jamais trop les serrer dans vos armoires, à les aérer, les sortir de temps en temps, à acheter des petits sachets déshumidificateurs, à les changer toutes les deux semaines… facile.

Ma valise (source)


LA SANTE
J’aime habiter sous le soleil, mais sachons-le : ca présente aussi des risques. Déshydratation, coups de chaleur, coups de soleil, fatigue, je ne vous apprends rien.

Mais l’autre jour, je suis allée chez le médecin car tous les matins, je me réveille avec des talons qui me font mal, et elle m’a appris que je faisais de la talalgie. « C’est surement parce que vous faites beaucoup de course à pied ». Euh… bah disons que je suis essoufflée après avoir couru après mon bus, donc… non. « Ah alors c’est parce que vous portez trop souvent des tongs ».
Pardon ? Excusez-moi, mais tout l’intérêt d’habiter sous le soleil, mise à part poster sur Facebook des photos de moi à la piscine en Février, c’est de porter des tongs 24/24… NON ? « Bah portez des chaussures fermées, ou qui maintiennent le pied. Des baskets par exemple. Ou des Crocs, pour faire respirer le pied malgr
é tout»
… Lol.

Vous évaluerez aussi votre résistance immunitaire au brusque changement de température répétés. Intérieurs: 18 degrés max, extérieur, 35 degrés. Entrer, sortir, entrer, sortir, se prendre la clim glac
ée du métro dans la face, sortir et se liquéfier instantanément au bout de deux pas, entrer, sortir, entrer, sortir, se payer un rhume par mois ALORS QU’ON VIT SOUS 30 DEGRES, WHAT THE F QUOI.



PRATICITE
On prend des drôles de reflexes à vivre constamment sous la chaleur.
- L’autre jour, alors que je devais me rendre à un entretien, je me suis surprise à penser « j’espère que c’est loin, comme ça j’aurais le temps de sécher sous la clim du bus ».
- Une copine m’a dit l’autre jour, à propos de sa recherche d’appart : Je ne prends rien qui soit situé à plus de 3 minutes à pied du métro.
- Lors de ballade, on fait des pauses « centres commerciaux » histoire de profiter de la clim quelques minutes.
- Impossible de sortir avec un mini-sac, vu qu’on doit y transporter, entre autres, des papiers buvards, des mouchoirs, une petite bouteille d’eau, un parapluie.
- On galère aussi à s’habiller en hiver, quand Zara, H&M and co sortent leurs collections Hiver et sans distinction géographique. Une doudoune par 30 degrés ? Bah pourquoi pas, je comptais justement m’installer dans mon congélateur quelques jours.
- On ne drague pas dans les saisons chaudes. Enfin ça ne me concerne plus (coucou Alistair) mais je l’avais remarqué à Hong-Kong. T’as pas trop envie d’aller draguer quand il y a toujours 90% d’humidité à 22h.


L’INVESTISSEMENT
Reprenons : Produits matifiants qui coutent un bras + déshumidificateurs + facture d’électricité clim + ventilateurs + médecin cher parce que pas de Sécu + nouvelles fringues régulièrement car il fait trop humide pour les étendre dehors donc tu les passes au sèche-linge sauf que ce batard rétrécit tout donc tu te retrouves avec des tee-shirts taille 12 ans = cher.



BEAUTE
Pour conclure en beauté (haha !!)… on en parle de la peau grasse 24/24 et, de ce fait, l’impression de revivre ses 14 ans, avec les petits boutons de chaleur en plus ? D’avoir l’impression que son fond de teint ne séchera JAMAIS (et donc de devoir le faire sécher la figure face au ventilo) ? D’avoir les poils qui repoussent dix fois plus vite qu’en temps normal ? De ne pas pouvoir profiter d’un vrai hiver pour s’empiffrer tranquille sans que ça se voit ? Des démarcations peau brulée bronzée-peau aspirine au niveau des cuisses, des bras, du dos quand on est en maillot ? Des dessous de pieds en permanence dégueu a force de marcher en Crocs tongs ?



Bref, vous l’aurez compris, la vie au soleil, c’est vraiment pas facile.
Mais bon. Moi, au final, ca me plait bien. Ca a son charme :)

Suivez-moi !

17 comments:

  1. Ca me console un peu de vivre en Belgique où il ne fait pas toujours très chaud^^

    ReplyDelete
  2. Hehe ravie d'avoir pu t'aider :)

    ReplyDelete
  3. Argh j'aime parce que c'est drôle mais ça me fait peur. Je prévoyais d'aller vivre plusieurs mois sur l'île de mon mec (avec lui hein, faut pas déconner), en l'occurrence La Réunion, et là-bas je crois malheureusement bien que le temps est chaud ET humide. Bon, par contre l'avantage c'est qu'il y a certainement moins de climatiseurs sur cette île que dans ton coin, donc moins de rhumes. Ok, c'est nul mais on se console comme on peut :-D (par contre y a des insectes énormes, bon en fait je reste en France voilà ^^)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui je te comprends !! Apres, je pense que au fur et a mesure, notre corps finit par s'habituer (un peu) a la chaleur.
      Pour les bestioles, justement la semaine derniere un serpent est remonte dans une cuvette de toilettes... voila voila.

      Delete
  4. Non ! Non ! Noooon ! Ne me parle pas du mythe de l'été à Hong Kong, noooon ! On vient de dépenser 2000HK$ dans un déshumidificateur, ouhhh ça fait plaisir ça. Et oui, ça y est, on trouve des cafards sur les trottoirs. Ahhh j'ai peur !

    Courage ;)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Le deshumidificateur va CHANGER ta vie hehe

      Delete
  5. Ah ah, je suis passé quelques jours à Singapour et j'ai vraiment eu du mal avec la différence de température entre l'intérieur et l.extérieur. C'est un coup à te refiler une pneumonie !

    ReplyDelete
    Replies
    1. C'est clairr tu peux perdre facile 10 degres !!

      Delete
  6. Super article! Effectivement, j'étais fan de la chaleur...jusqu'au jour où je suis venue en Asie ^^ Chaud mais pas trop parce qu'après on se retrouve avec les problèmes que tu as cités! Bon courage et profite quand même ;)

    ReplyDelete
    Replies
    1. Oui c'est juste "le" defaut de l'Asie... mais ca fait partie du package ;)

      Delete
  7. Bon ben, tu sais ou il fait bon, t'as plus qu'à rentrer!!
    maman

    ReplyDelete
    Replies
    1. Ah nan il fait trop froid en France :)

      Delete
  8. c'est tellement vrai mais t'as juste oublie dans la section Beaute: les cheveux!!! je vis un enfer depuis 3 ans!!!! Cheveux frises au bout de 5 min dehors , alors que j'avais fait un beau brushing avant de sortir...Alors avec la transpiration et la peau grasse....ca fait 3 ans que je me sens pas du tout glamour....Au secours!!!!!!! Comment font les singapouriennes qui arrivent a mettre des manches...et parfois des collants sous 35 deg????!!!!!

    ReplyDelete
    Replies
    1. J'ai mes cheveux toujours attaches ! Si non je me transforme en Simba... Mais la peau grasse jsais pas quoi faaaire !!

      Delete
  9. Ah non mais faut arrêter de se plaindre un peu ! Vivre en sandalettes à l'année, c'est mon rêve depuis que je suis rentrée de Floride... J'suis un peu deg, je pensais qu'il ferai chaud en NZ... Raté !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Viens passer une semaine ici et tu comprendras mieux mes "plaintes" ;)
      Il fait très beau en NZ de Janvier à Mars!

      Delete
  10. Bon, ça n'est clairement pas un pays pour moi ^^

    ReplyDelete

Moi, les commentaires, j'adooore !