Friday, 26 July 2013

Voyages Voyages : Une escale à San Francisco

Bonjour !!

Petite pause dans mon ''périple'' nord-américain pour vous parler de SAN FRANCISCOOO !!
J'ai eu la chance d'y faire une escale en route vers Montréal.

Quoi mais comment, n'étais-je pas sensée faire une escale à Los Angeles plutôt ?
Et oui... Mais ce détournement n'est qu'un détail dans ce voyage Nouvelle-Zélande> Canada qui a duré 70 heures... au lieu de 39h... Je vous en reparlerai bientôt ici, dès que j'aurais fini de bronzer à Montréal et de pester contre United Airlines.

Et donc bref, j'ai eu une escale de 10 heures à San Francisco au lieu de Los Angeles.

Il était 13 heures à San Francisco, je venais de rater mon avion pour Chicago, et la gentille dame d’United venait de m'annoncer que le prochain avion pour Newark ne serait que dix heures plus tard.

Vous êtes perdus ? Moi aussi, je l'étais. Et puis aussi pas vraiment réveillée, pas vraiment très propre, ayant quitté Christchurch depuis déjà plus de 24 heures, à me trainer un sac à mains de 10 kilos vu tout le bordel que j'emmène avec moi dans l'avion. Malgré cela, j'ai quand même réagi au quart de tour. J'AI 6 HEURES A SAN FRANCISCO.

San Francisco, je suis tombée amoureuse de cette ville à distance il y a des années, genre j'ai du regarder 40 jours et 40 nuits au moins 10 fois juste parce que ca s'y passe. Les rues en pente, la plage, le Golden Gate, les jolies maisons de toutes les couleurs... mais aussi pour Josh Hartnett un petit peu.



Apres m'être assurée que j'avais le droit de sortir de l'aéroport, j'ai taché de me rendre plus présentable dans les toilettes (pas facile), j'ai lâché tout mon barda dans une consigne, j'ai retiré mes premiers dollars américains dans une Bank of America et je suis allée au guichet touristique de l'aéroport, tenu par Mike, un bénévole très nice qui m'a dit que en six heures, j'aurais largement le temps de me balader sur les quais et même que si je me dépêche je pourrais avoir une vue sur le Golden Gate.

J'etais ALL OVER THE PLACE comme ils disent là-bas.



Je me rue sur le prochain train de banlieue qui part en ville, un peu vieillot d'ailleurs si vous voulez mon avis –quelle idée de mettre de la moquette dans un RER. Une demi-heure plus tard, j'arrive dans le centre. J'ai l'impression qu'on me regarde un peu bizarrement dans la rue, ca doit être à cause de ma tête d'imbécile heureuse - d'imbécile aux anges même.

Je remonte la promenade le long des quais comme Mike me l'a suggéré. La mer à ma droite et un boulevard bordé de palmiers à ma gauche, le soleil tape contre mes joues, j'adore. J'adore encore plus quand je me rappelle que quand je suis partie de Christchurch un jour plus tôt il faisait -3...



Arrêt dans un vendeur ambulant pour un vrai hot dog à l'américaine, et vas-y que j’essuie gracieusement - avec mes mains - le ketchup qui déborde de partout.


Source : Celebuzz

Des touristes en segway me doublent, je passe devant le Pier 39 dont Mike m'a parle, avec toutes ses boutiques et ses restaurants, je continue, je passe devant des bateaux qui proposent des croisières sur l'ile d'Alcatraz, que l'on peut apercevoir au loin. Je regarde les horaires mais je n'aurais pas le temps d'y aller...

J'arrive le long d'une petite plage, et si je me retourne j'ai un parc derrière moi. Un parc qui donne sur une plage donc. Que demande le peuple.



Peut être un peu plus que ca en fait... Je remarque qu'il y a beaucoup de SDF, qui tentent de dormir sur les pelouses.

Je monte une petite colline et j'ai enfin une vue sur le Golden Gate. Je ne le vois que de loin, derrière les toits, caché entre les nuages, il a l'air plus gris que rouge, mais bon, c'est le Golden Gate quoi.


Ce que j'ai vu


Ce que je m'attendais à voir (source : Wikipedia)

Je redescends et je décide de tenter des rues au hasard plutôt que de repasser par les quais.

Je passe devant les fameux tramways, avec des gens qui s'accrochent sur les cotés, à l’arrière, et plus je me perds, plus je vois les petites maisons dans les rues en pente. Je suis en extase.





Je passe dans Little Italy à en croire toutes les Gelateria et les magasins de charcuterie aux consonances italiennes. Des petits vieux jouent aux cartes en terrasse, sur des tables aux nappes à carreaux rouges et blancs, en s'insultant gentiment en italien.


  Toutes les cinq minutes, je vérifie la batterie de mon portable en priant qu'il y en ait assez jusqu'a ce que je reparte. Mon appareil photo est dans ma valise, déjà en route vers le Canada.

J'arrive dans un quartier qui semble être plus d'affaire, et je reconnais la tour Transamerica Pyramid que j'adorais ajouter dans mes villes quand je jouais a Sim City quand j'étais petite (comprendre : il y a deux ans).



Meme que je croise le consulat de Hong-Kong, si c’est pas un signe du destin.

J'arrive dans ce que je pense être le centre ville, les bâtiments du début du 20eme siècle surplombent les omnibus, ce qui donne un cote retro à la ville, canon.



Petit arrêt de circonstance au Forever 21 (bah quoi), et il est déjà temps de rejoindre l'aéroport... Six heures auront suffit à un coup de foudre urbain.





San Francisco, I shall be back.

A bientôt pour que je vous raconte Montréal, New York et Boston !! Ouaaaaaaaais !



Lucile


4 comments:

  1. Yeeaaah la classe =)! En tout cas merci pour tes articles qui me font voyager, à travers l'écran d'un ordi certes mais ça me fait voyager quand même :D!
    Hâte de voir la suite de ton voyage !
    Biz'
    Sarah

    ReplyDelete
  2. Et ben sacré périple, mais qui te vaut une superbe visite de cette ville !! J'adorerai y aller :)
    Hâte de savoir la suite !
    Des bisous! xx
    Schuldi

    ReplyDelete
    Replies
    1. J'etais trop contente !! De mon cote j'ai aussi hate de lire tes posts voyages des que tu commences ton aventure :) Bisous

      Delete

Moi, les commentaires, j'adooore !