Monday, 15 April 2013

Chez les Kiwis : A la découverte des vignobles néo-zélandais... avec modération.

Lors des quatre jours du weekend end de Pâques, nous nous sommes pas mal demandés ce que nous pourrions faire. Pas question de laisser des vacances de 4 jours nous échapper, surtout quand on est à l’étranger et qu’on ne sait pas combien de temps on y restera.

On voulait rester en NZ pour des questions de budget et aussi parce que il y a tellement de choses à faire ! On a hésité à aller à Wellington ou Auckland, sur l’ile Nord, mais il aurait fallu prendre l’avion ce qui n’était pas faisable budgétairement parlant.

On s’est donc rabattus sur Marlborough, au Nord de Christchurch, la région des vignobles. Bien qu’à la base je ne sois pas franchement une connaisseuse en vins (lors des diners « wine and cheese », je suis celle qui s’empiffre de fromage pendant que les autres comparent la robe du vin), je nous voyais bien sur nos bicyclettes, dans la campagne néo-zélandaise, cheveux au vent, aller d’un vignoble a un autre, d’une dégustation a une autre, faire tournoyer le vin dans nos verres tout en échangeant nos impressions viticoles, bref, des vacances romantiques et champêtres avec mon mec quoi. 



Alistair l’avait déjà fait il y a quelques années, et il avait trouvé ça super, donc on s’est décidés, on part la découverte des vignobles du Marlborough, avec une petite escale à Kaikoura, sur la côte est.

On se met en route le vendredi en fin de matinée. Un paysage superbe quand on longe la cote. Il fait beau, peu de nuages, l’océan est bleu, un beau bleu comme je l’aime, avec un chemin de fer parallèle a la route tout le long. 


Un stop en chemin, en contrebas de la route, sur les falaises, des phoques (ou des otaries ? suis pas sure en fait). Le genre d’animal que tu ne vois que dans des zoos en France, dans la section « frigo », et ici ils se font dorer tranquillement la pilule à quelques mètres de toi. Welcome to NZ. 


Quelques photos et on repart. Au bout de 4h de route, arrivée à Blenheim, petite ville tout près des vignobles. On y passera la nuit. Il faut encore qu’on organise notre ballade/tournée des vignobles demain. Vu qu’Alistair et moi on s’est super bien organisés… Il n’y a plus de vélos à louer, weekend end de Pâques oblige. On se rabat donc sur un tour guide en bus. Ce sera peut-être moins champêtre et romantique que les cheveux au vent sur notre tandem, mais au moins on ne sera pas en train de zigzaguer en vélo sur la nationale après quelques verres.

On embarque donc le lendemain dans un mini-van qui vient nous chercher à notre hôtel (la classe). La guide, Helen, nous demande quel est notre vin préféré, Alistair répond « en fait je préfère la bière » et moi je balbutie : euh… les vins… euh… sucrés ?? Elle a l’air de se demander ce qu’on fait là. Et j’ai l’impression de la décevoir « Quoi t’es française tu t’y connais pas en vins ? Non mais allo quoi » 


Nous sommes avec deux autres couples, l’un vivant à HK et l’autre faisant un tour du monde.
Helene nous conduit au premier vignoble : Rock Ferry. Elle nous donne la liste des vins qu’on va gouter, 5, et nous invite à leur donner des notes sur 10, pour aider les débutants comme Alistair et moi à déterminer les vins qu’on apprécie. Hm. Pour l’instant, pour moi, ils se ressemblent tous. Ou ça, l’arrière-gout de framboise et les notes citronnées ? Bleh.

Deuxième vignoble, Forrest Wines. Dégustations de 5 autres vins. Hm. Ok je commence à sentir les différences. Je vois un plateau de crackers et de fromage passer. Ça me donne faim. La guide explique comment ils récoltent les grappes, comment ils protègent leurs vignes des oiseaux etc. Ça m’intéresse, mais de son coté Alistair a du mal à étouffer un bâillement. On abandonne les notes sur les vins, on passe aux smileys, ca nous parle plus. Helen a l'air outr
ée. 


Troisième vignoble, Giesen wines. Donc j’attaque mon 11eme verre de vin la en fait, c’est bien ça ? Oui. (Ce sont des petits verres) On commence à discuter avec le couple de HK, on ne fait plus trop attention à ce qui est versé dans nos verres, mais je me rends compte que j’ai une nette préférence pour les gewurztraminers (j’ai fait allemand première langue) et les vins de dessert. Je veux du fromage.

Quatrième vignoble, Cloudy Bay. Je fais des blagues et je suis la seule à en rire. Je me rends compte que je ne suis plus très sobre, je me demande si je suis la seule et si ça se voit ? Je regarde les autres. Je ne suis pas la seule. Je confie à la guide que je suis contente que ce soit notre dernier vignoble parce que « je ne sais pas si mes capacités de critique viticoles seraient toujours fiables » si il y en avait un cinquième. Elle me dit qu’en fait on a un peu de temps donc on va en faire un cinquième. Oups. Et je veux toujours du fromAAAAAAAAGEUH. 


Cinquième vignoble, Lawson's Dry Hills. J’abandonne. Alistair goute pour moi. Je m’en veux un peu car la dame qui s'occupe de notre dégustation est très gentille mais je n’en peux plus ! Je ne goute que le gewursfhsgdsahjsh… oui, celui-là, merci. 


La guide est super sympa et nous dépose au supermarché pour mon fromage. Le supermarché étant a 10km de notre hôtel, je pense qu’elle a peur qu’on prenne ensuite la voiture pour aller assouvir mes envies bien françaises. Du bleu, du camembert, tout y passe, je ne me contrôle plus. Alistair me regarde d’un air désabusé, ou peu sobre. La guide nous dépose à notre hôtel. Il est 18 heures, j’engloutis la moitié de mon Bleu et je m’effondre avec grace sur mon lit pour une sieste de… 16 heures. Le lendemain matin, je me réveille, fraiche comme une rose vigne, et encore toute habillée de la veille.

On reprend la route pour Christchurch, avec un petit coucou aux phoques (ou aux otaries ? je ne sais toujours pas) au passage.



A bientot,
Lucile

6 comments:

  1. trop drole :)

    ReplyDelete
  2. Génial cet article, j'ai tellement hâte de venir vers là bas :)
    Des bisous !xx
    Schuldi

    ReplyDelete
  3. encore très sympa et interressante cette tranche de vie;merci de la partager avec nous! Au fait, je crois que les otaries ont de petites oreilles (de petits pavillons tubulaires que n'ont pas les phoques ou beaucoup plus petits sont cachés sous leur fourrure) .Les otaries savent courir sur leurs nageoires,les phoques se dandinent et font onduler leur corps ;les dents de l'otarie sont noires ,celles du phoque,blanches car il mache les poissonsavant de les avaler .(info: Le Cheylas,Ecole primaire Chartreuse). Voila, je vous souhaite des pinnipèdes dynamiques avec de bonnes grosses tètes souriantes maintenant !!Nous pensons bien à vous,gros bisous !
    Pap!

    ReplyDelete
    Replies
    1. Merci Papa ! Et c'est des phoques, on a verifie :)
      Bisous

      Delete
  4. ca ne vaut pas un beau Carlo Rossi

    ReplyDelete
  5. Are you paying more than $5 per pack of cigarettes? I buy all my cigs over at Duty Free Depot and this saves me over 70%.

    ReplyDelete

Moi, les commentaires, j'adooore !