Tuesday, 26 March 2013

Vis ma vie : Un lundi de chercheuse d'emploi

Sur une idée de ma copine Amandine chez les Gonzesses !

7 : 30 : Alistair est réveillé. Je le sais car il a dû m’escalader pour sortir du lit.

7 : 40 : "Don’t you wish your girlfriend was hot like me?" Il chante sous la douche. Il doit être de bonne humeur.
7 :50 : J’émerge et je lui fais son thé. World’s Best Girlfriend !
7 :55 : "Je mets mon pull bleu ou le gilet gris ? T’es sure ?"
8 :00 : Il vient de partir. Je me recouche.
9 :27 : J’ouvre un œil. Il est encore…
9 :58 : Trop tôt…
10: 03 : Je reçois un message. "Are you awake yet?" OK, CA VA, JE ME LEVE !
10 :30 : Douchée, maquillée, coiffée, je m’impressionne moi-même.
10 :35 : Je nourris Sushi, notre poisson rouge nouvellement adopté, qui n’a pas l’air d’avoir encore longtemps à vivre. Puis j’attaque la vaisselle, la lessive, j’aspire, je fais les poussières, j’étends le linge.

Petite Voix Dans Ma Tête : Mais t’es en train de devenir une vraie petite femme d’intérieur ma chérie !! Hin hin hin (petit rire mesquin) 

Ta gueuuuuuule.
Sushi 
11 :24 : Je prends mes quartiers dans la Maison, j’allume la télé, j’allume l’ordinateur, j’ouvre tous les sites d’emploi de Nouvelle-Zélande… et d’ailleurs : seek.co.nz, trademe.co.nz, civiweb.
11 :36 : Tiens deux nouvelles offres en Marketing sur Christchurch. Je postule. Je m’inscris à une agence de recrutement que je ne connaissais pas avant. Ce sera tout pour la journée. Niveau emploi en marketing en NZ, surtout à Christchurch, ça ne se bouscule pas au portillon. Voyons voir Civiweb. Tiens, un VIE en Marketing au Cameroun, hm, pourquoi pas ?
13 :24 : Le Ministère des Affaires Etrangères me recommande de ne pas aller au Cameroun et je pense que ma mère ne me le recommandera pas non plus. On oublie.
13 :30 : Je garde mes onglets recherche d’emplois ouverts et j’ouvre aussi Blogger, Hellocoton, Facebook, Le Monde, Slate, Cosmopolitan, Hotmail, Linked In, SkyScanner. A la télé, Dr Phil. C’est un « psychologue » qui « aide » des familles à « résoudre » leur « problèmes ». Aujourd’hui : "Ma mère part en vacances sans moi."
14 :39 : J’ai répondu à mes mails, j’ai étendu le linge, j’ai pas d’inspiration pour un nouvel article, j’ai lu tout ce qui m’intéressait, je me suis mis du vernis, j’ai déjà regardé tous les DVDs que j’avais loué il y a quelques jours, j’ai checké mon compte en banque et j’ai hésité entre rigoler ou pleurer, il n’y a rien qui apparait quand je fais refresh sur Seek. Ni sur Facebook d’ailleurs. Même pas de bébés moches ou de caniches de copines hong-kongaises qui fêtent leurs anniversaires (le caniche, pas la copine) (véridique).

14 :41 : Oh, Air New Zealand fait des promos sur les Fidjis si tu pars un mardi et reviens un vendredi. Avec 5 heures d’escales a Wellington. M’en fous ce n’est pas cher, et c’est LES FIDJIS. J’envoie un mail à Alistair pour lui en parler. Et je lui glisse cette photo de chats trop mimichoupichou pour l’amadouer. 

14 :45 : Alistair a dit non. Bien. Je vais faires des cookies au beurre de cacahuète.

15 :12 : Les cookies sont dans le four. Je mange les restes de pate a cookies.
15 :25 : Ils ont coulé, ça fait comme un cookie géant. Hmm, en tous cas ils sont bons. 
15: 36 : Ils sont vachement bons même. Je vais en re-reprendre un. High five to myself. 

15 : 45 : En mode « je chôme utile », je révise mon espagnol pour débutants, sans grande conviction, avec la version Ecossaise de Un Diner Presque Parfait en fond sonore.

16 :14 : On est lundi, j’ai mon cours de pole dance à 17 :30. Si je pars d’ici dix minutes, je pourrais déposer quelques CVs dans des magasins du centre-ville ET passer par le vidéoclub. Je mets un pantalon ou un short ? Un pull ou un débardeur ? Il fait soit disant 24 degrés mais la météo ici est super changeante. Est-ce que mes jambes sont bien épilées ? Non. Je vais mettre un pantalon.
16 :20 : Petit passage par le Vidéo Club, réapprovisionner mes stocks en DVD pour la semaine. Je me rends compte que j’ai vu presque plus de la moitié de la section Highly Recommended. Les joies du chômage. Ils ont aussi une section films européens et c’est le kif. On a déjà loué « Rien à déclarer » (on aurait mieux fait de s’abstenir), et je révise mon italien avec Riccardo huhu. 
ciao bello! 
16 :38 : Oups je suis à la bourre. En route pour le centre-ville. CV déposés. Les Kiwis sont toujours super souriants et France is their favourite place in the wooorld !! De la a ce qu’ils me rappellent…
17 :25 : Arrivée au studio de dance.
17 :44 : Je regarde la prof nous montrer un nouveau mouvement. Elle est trop gracieuse. Elle m’énerve.
17 :50 : COMMENT ELLE FAIT ??
17 :52 : J’ai honte. Tout le monde y arrive sauf moi.
17 :55 : JE N’Y ARRIVERAI JAMAIS.
18 :03 : Heyyy… J’AI REUSSI !!!
18 :35 : Je suis en nage, j’ai des bleus partout, je me suis brule le gras du bras. Mais je maitrise « the fireman » comme une pro. Ou presque. 
19 :00 : De retour à la maison. Je montre mes bleus à Alistair. ARRETE APPUIE PAS DESSUS CA VA PAS OU QUOI ?
19 : 37 : Alistair se met en mode Jamie Oliver et nous prépare des hamburgers <3
20 :06 : On est dans le salon avec tous les autres colocs, ça mange, ça rigole, ça pique la télécommande l’air de rien pour switcher sur le foot, ça taille pas mal, on discute du prochain weekend end. Les cookies ont disparus.
22 :09 : Alistair et moi nous éclipsons dans notre mini appart (appelé Le Château), on s’installe tranquille pour regarder Les Sopranos. On en est à la cinquième saison déjà, on est trop fans. Notamment parce que ça se passe au début des années 2000 et c’est un vrai kif de retrouver les joggings a boutons pression, les faux ongles, les jeans à paillettes, les « téléphones portatifs » 

23 :21 : Mais… qu’est-ce que j’entends ??? Des… des ronflements… ?? ALISTAIR TU DORS ?? Oui. Soit. Je finis Sopranos toute seule, et j’enchaine sur des Whatsapp gossips avec la France et HK. La magie des décalages horaires.

23 :43 : Je me fais une to do list mentale des choses à faire demain. Je commence à réfléchir sur le sens de ma vie, qu’est-ce que je fais la, ou est ce qu’on sera dans un an, cinq ans, tout ca. Je compte les moutons. En Nouvelle-Zélande, y’en a pas mal donc ça prend toujours un peu de temps avant de m’endormir.

A bientot!
Lucile

Thursday, 21 March 2013

En Asie : Good Morning Vietnam

Chao !

Aujourd’hui je vous emmène au Vietnam. En réalité je voulais faire cet article la semaine dernière mais je me suis laissée emporter par mes souvenirs de voyages en Asie, donc aujourd’hui, je stay focus et on parle VIETNAM !! 

Entourées en violet, les villes de notre parcours

J’y ai passé dix jours en Octobre avec mes parents. C’était la fin de la saison des pluies mais ça ne nous a pas fait peur,on a eu raison. On a choisi le Vietnam car ma maman  a toujours voulu aller sur la Baie d’Along. Qui plus est, deux couples d’amis de HK y sont allés quelques mois avant nous donc ils avaient préparé un super programme sur une semaine – dix jours. Je vous raconte tout ça en photos ici. Possible que je m’emmêle les pinceaux sur les dates, en voyage je me rappelle surtout de ce que j’ai vu... Maman, si tu me lis, tu pourras me corriger ;)

Jour 1: Hanoi. Capitale du Vietnam, elle compte 6 500 000 habitants. On a l’impression que la ville ne dort jamais, toujours du monde partout, des scooters partout, avec 2, 3, 4, 5 personnes dessus parfois. Et surtout, on regarde bien à 10 fois avant de traverser. On a eu le temps de bien s’y balader : vieille ville, lac, temples… On a bien mange aussi : nems, pho, rouleaux de printemps, même un restaurant belge conseille par l’hôtel... 































Jour 2 : Haiphong, grande ville portuaire. On y est reste que quelques heures, on a surtout fait le marché. On nous avait prevenu que la ville n'avait pas un grand interêt touristique mais on a quand même voulu voir par nous même.










Jour 3 : Cat Ba : Une petite ile près de la Baie d’Along, ou on nous a conseillé de rester plutôt qu’a Along même. Ça valait le coup, c’est canon, c'est tranquille, une super vue au soleil couchant sur la baie. Et de quoi dépenser des fortunes en colliers de perles de la baie d’Along. Nous sommes allés de Hanoi a la Baie d’Along en bus, sur des routes un peu « tortueuses » dirons-nous, ça a pris 4 heures si je me rappelle bien. 


Jour 4 : Baie d’Along. Comme dans les films, comme dans Pékin Express. Ça prend environ 4 heures de la traverser. On n’a pas vu beaucoup de vraies jonques mais tous les bateaux sont en bois ce qui donne à la baie un petit cote retro et pittoresque et c’est tant mieux. Et quand tu y es, tu te dis « j’y suis », tu vois ce que je veux dire.






Jour 7 : Lao Cai puis Sapa. Quand on a décidé d’aller au Vietnam, on savait qu’on irait à Hanoi et sur la baie d’Along mais nous n’avions pas entendu parler de Sapa, tout au nord. Et puis quand j’ai vu les photos de Thomas et Kat, Morgane et Carl, c’est devenu évident qu’il fallait qu’on y aille. Des rizières, des montagnes, des panoramas de folie, des cascades, du vert partout… On s’est surtout ballades en moto, c’était super. Pas toujours très rassurant ceci dit. Aussi, on a vu les communautés H’Mongs, qui portent leurs costumes traditionnels tous les jours, touristes ou non. 
Nous sommes allés de Hanoi a Lao Cai en train de nuit, en soft sleeper, ce qui je crois était l’équivalent de la seconde classe. Pour un train qui datait des années 60. Dans un pays communiste.
Notre train pour Lao Cai
Ados H'mongs
Love Waterfalls











Jour 8 & 9 Retour à Hanoi, départ pour HK. Achats de dernière minute ou je retrouve enfin ce petit singe qui me disait "adopte moi", et un chapeau de la part de mon papa.
J'aurais du devenir mannequin de chapeaux vietnamiens.
Il est pas mignon le petit Du Lych ? (ca veut dire touriste en viet) (je suis bilingue)
J'espère que ce petit tour au Nord-Vietnam vous a plu ! Moi, je m'en vais checker les restaurants Viets à Christchurch histoire de conclure cet article en beauté :)

Si vous passez sur ce blog par hasard, bonjour ! N'hésitez pas à me contacter pour plus de détails si vous prévoyez un voyage la bas.

A bientot
Lucile

Monday, 18 March 2013

Chez les Kiwis : j'aime / je suis pas convaincue

Hola ! 

J’espère que vous avez passé un bon weekend end. Aujourd’hui ça fait déjà 68 jours que je suis Kiwi !
En 68 jours je commence à cerner un peu le pays et ses habitants, je commence à voir ce qui me plait, ce qui me plait moins, et pour vous donner une idée, je vous ai fait une petite compilation (vous savez comme j’aime les listes) !

Et vu que je reste optimiste et/ou diplomate, ce ne sera pas tout à fait une j’aime / je n’aime pas liste, mais plutôt une j’aime bien/je ne suis pas convaincue (notez la nuance)…

J’aime… les vidéos clubs ! 

Un peu l’impression d’être de retour fin des années 90 en France, et j’adore. J’ai horreur de télécharger des films sur Internet (bon… la vérité c’est que j’ai peur de me faire attraper par Hadopi ou équivalents) ou d’attendre plusieurs jours que ma série aie fini de charger en streaming, donc ici c’est plus simple, je vais au vidéo club ! Pour 1NZD (60 cts d’euros) tu peux emprunter un DVD « classique » pour une semaine. A ce prix-là, je peux me permettre de céder à Alistair quand il choisit des chefs d’œuvres cinématographiques. Le denier en date, c’était « The 41 years old virgin who knocked up Sarah Marshall and felt superbad about it ». Vous pouvez voir la bande-annonce ici. Attention, ça donne trop avoir envie de le voir. Ou pas.


Je ne suis pas convaincue… par les araignées.  

Non mais sérieusement il y en a PARTOUT dans notre appart quoi. J’en écrase une (généralement avec une tong d’Alistair) (ca le dérange pas) (je crois) y’en a deux autres qui débarquent. Je devrais peut être penser à laisser les cadavres dans l’appart, en guise d’exemple pour les autres. Ah, on me dit que si tu as des araignées chez toi, c’est souvent signe que tu habites dans un endroit sain et propre. Alors… c’est qui la fée du logis ? 

J’aime… la proximité de la NZ 

Avec des endroits qui font rêver tels que les iles Fidji, Samoa, ou même l’Australie. En 3 heures d’avion tu y es ! Et un peu plus loin, tu as la Nouvelle Calédonie, Tahiti, même Hawaii !! Les plages, les volcans, les vahinés, les ukulélés !! C’est le moment ou jamais pour nous d’y aller ! On y va ? C’EST QUAND QU’ON Y VA ? (« Quand t’auras trouvé un job », me répond Alistair) 


Je ne suis pas convaincue… par le marché de l’immobilier. 

Naïvement avant d’aller à Christchurch je pensais que pour 500e on aurait un F5 au bord de mer avec terrasse et piscine et piste d’atterrissage pour hélicoptère… que nenni !! Déjà, on a dû revoir notre budget à la hausse. Ensuite, j’ai un peu flippe quand j’ai commencé à visiter des apparts en plein après-midi (les joies du chômage) et qu’il y avait 5, 10, voir 15 personnes en même temps que moi. Sans parler des dossiers de candidatures a faxer avant 13 :45 le lendemain - j’exagère a peine - ou ils te demandent les références de ton employeur (j’en ai pas), de tes 2 précédents proprios (humm ok, alors voilà leurs numéros… en Chine…), si tu as un casier judiciaire, si tu as un chien, ou un chat, ou autres, si tu as ton permis, quelle est la couleur de ton slip…

Je ne suis pas convaincue… par les supermarchés.
En arrivant en NZ, je me disais que je pourrais m’empiffrer de fromage, de bons steaks, de steaks au fromage tout ça… Et tout ça, pour moins cher que HK ou il fallait vendre son bras pour pouvoir s’acheter un pot de yaourt. Et là, DECEPTION ! 

Bon, c’est clair que niveau viande on est servis : bœuf, poulet, porc, chèvre, mouton, kangourou même, la moitié des supermarchés sont les rayons viande. Alistair est heureux. Niveau laitages par contre, grosse déception. C’est super cher. Y’a pas de mozzarella. IL N’Y A PAS DE MOZZARELLA. Mon monde s’écroule. (et mes tomates-mozza sans mozza se sentent seules)

Je ne suis pas convaincue… par les horaires d'ouverture.
En parlant des supermarchés, la première chose qui nous a fait halluciner, ce sont les horaires d’ouvertures des commerces. Les centres commerciaux ferment à 18h du dimanche au jeudi, et le vendredi et samedi soir, c’est nocturne jusque… 21h. Tout comme les cafés qui sont fermes les dimanches, et ferment dans la semaine à … 16h. Les magasins, hors centres commerciaux, ferment à 17h. Donc en fait quand tu sors du boulot tu peux aller te coucher. (Ou aller au Vidéo Club qui lui est ouvert jusque 20h)

J’aime bien… le calme.

 La Nouvelle-Zélande, c’est calme, et c’est propre. Tu peux voir le ciel sans les nuages de pollution, tu peux dormir la nuit sans avoir les voitures, bus et trams non-stop. Tu n’as pas à faire la queue pour traverser la rue comme à Causeway Bay, tu ne risques spas de te prendre une baleine de parapluie dans l’œil des qu’il pleut. En NZ, tu respires, tu te détends. Bon au bout d’un moment, tu es même trop détendu et limite ne pas te faire marcher sur les pieds les dimanches aprèm quand tu te ballades en ville commence à te manquer. 
 
Je ne suis pas convaincue…par leurs forfaits de téléphones.
 

On m’avait prévenue que la NZ était un peu le moyen-âge du portable ici. On a quand même un forfait 3G mais paie ton contrat :
500 MB de data (de quoi utiliser Internet pendant 2heures quoi)
50minutes de forfait (comme quand on était au collège !!)
Et… 5000 messages. Ouais. 

Donc par exemple Alistair peut me demander par texto de lui faire un the quand il est dans le salon et que je suis dans la cuisine. Ou pour tester mes sonneries de messages, je me suis envoyé une dizaine de texto juste pour voir.

Je suis plutôt convaincue… par le mode de vie des kiwis.  

Ce que j’en vois pour l’instant, ce sont des gens plutôt détendus, toujours souriants, qui te demandent comment tu vas, qui t’appellent « love ». Imaginez votre banquière qui vous accueille ainsi : « Bonjour ma belle, comment tu vas aujourd’hui ? »
Aussi, cela ne choque personne si tu te ballades pieds nus. Dans la rue, au supermarche, au cinema… On a encore un peu de mal a s'y faire. Ici les rues sont propres donc ça va, mais j’imagine que ce serait plus difficile à Paris, ou il y a de temps en temps des trottoirs sous les excréments canins


Et aussi, sans détailler, j’aime déjà leur maisons en bois, style Desperate Housewives, leur spécialités locales, souvent diététiques (fish’n’chips, cookies, hummm), la plage a 20 minutes, la montagne à 3 heures, mais je suis moins convaincue par l’Alliance Française et leur accueil très français, leur système de bus, la météo qui change toutes les 5 minutes, le prix d’une consultation chez le médecin (60euros… non mais loool)

Je crois que c’est tout pour l’instant. Je pourrais le compléter au fur et à mesure. En attendant, si vous voulez m’envoyer de la mozzarella, n’hésitez pas.

A bientôt !
Lucile